AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 chair enivrante (cat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

- Hurlements : 103
- Enterrement : 20/08/2017
- Pseudo : pikachu.
- Sosie : dylan o'brien + ©exordium (avatar), ©ceriztoxic (signature).

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: chair enivrante (cat)   Ven 25 Aoû - 8:39

# chair
enivrante

CAT & ALEC.

Alec, il est encore fourré dans sa morgue. Il analyse une nouvelle fois, il détaille, il prend plaisir. Aujourd'hui, il a enfin reçu tous les morceaux nécessaire. Une victoire. Il va pouvoir humer cette délicieuse odeur du sang. Observer cette chair fraiche qui vient de dire adieu à ce monde. Chaque cadavre raconte une histoire. Leur dernière histoire. Les morts parlent, les morts donnent des informations. Et Alec, il est le mieux placer pour les découvrir. Les derniers secrets d'une personne. Devoir les percer, s'accrocher à un conte morbide. Alec, il est fan. Il aime ça. Au début, il ne souhaitait pas faire ce métier, mais à force d'avancer, son trajet était déjà tracé. Une destinée déjà écrite. Et il ne regrette pas le gamin, d'avoir changé ses projets. Il se sent plus vivant auprès des corps. Compris et surtout à sa place. Parce qu'Alec, le silence il l'apprécie. Une douce mélodie qui navigue dans ses tympans et résonne dans son esprit, sa tête. Il pourrait se marier avec si c'était possible. Pourtant encore une fois, il entend ces foutus escaliers. Encore une fois, il sait que quelqu'un est sur le point d'arriver. Alors il soupire le sauvage. Ses lippes se plissent, il se redresse pour faire face à son visiteur. Mais son coeur s'emballe. Elle est ici. Cat. Sans avoir encore eu le temps d'entrer dans la pièce, Alec est déjà en train de humer son odeur. Délicieuse, agréable, sucrée. Sa silhouette s'approche de la porte et en quelques secondes elle est là. Face à lui, sourire étirant ses lèvres. Et Alec, il tente d'en faire de même. « Cat, quel plaisir de te voir.» Il est sérieux le Snow. Ses visites lui font toujours un bien fou. Cat, elle est sa partenaire. L'un de ses piliers dans ce monde fébrile. Ils se comprennent et s'aident. Comme un duo glauque. Comme deux êtres qui ont su percer les mystères de l'autre. Sa Cat. Alors il s'approche d'elle. Le teint blafard, sa blouse imprégné de sang jouant avec la faible lumière présente. Tout doucement, ses doigts agiles viennent caresser la joue fraîche de la jeune femme. « Tu as senti l'odeur du sang ou t'as entendu que le corps arrivé aujourd'hui ? » Une simple caresse de son pouce et le voilà déjà repartant en direction de sa table, de ses notes. De son donjon.


© MADE BY LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 126
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : sassenach ~ nadine.
- Sosie : © alycia dc. + alaska.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: chair enivrante (cat)   Lun 28 Aoû - 5:21


✻ ✻ ✻
Most days I'm keeping to myself, living in my little bubble
Throwing my weight and moving my body through the sea
you could come join me, i'll be dancing in the dark


Cat était au diner lorsque la nouvelle avait fait la une. Un bulletin d’urgence était apparu à la télévision, un long silence s’était installé dans le casse-croûte et tous les regards s’étaient fixés sur l’écran. Bien évidemment, ils ne montraient pas les meilleures images à la télévision, pas celles que Cat voulait voir. Lorsque son quart s’était terminé, elle avait couru jusqu’à la scène de crime. Elle voulait la sentir, la vivre. D’un oeil observateur, elle scrutait le décor funèbre. Le corps n’était plus là, mais les enquêteurs récoltaient encore leurs preuves. La jeune femme sortit son petit calepin noir, son meilleur ami, et se mit à gribouiller. Des notes, des croquis, c’était le processus que Cat suivait lorsqu’elle débutait un article. Elle voulait trouver le plus de détails possible, le plus d’images. La brunette avait une imagination sans fin, un talent incroyable pour recréer une scène dans son esprit. C’est ainsi qu’elle bâtissait ses théories, qu’elle rédigeait les articles sanglants qui faisant la réputation de Psycho.

Rapidement, elle s’était procurée les photos de la scène de crime. Les dossiers de la police étaient si faciles à percer quand on connaissait les bons filons. Du bout des doigts, elle effleurait les images. Une scène macabre, horrible. Juste comme elle les aimait. Son enquête ne faisait que débuter, mais Cat avait tellement de questionnements. Il ne s’agissait pas d’une histoire simple, oh non. La pression était forte sur ses épaules. Son blog connait un succès fulgurant depuis les dernières années et les attentes étaient grandes quant au meurtre sordide de la jeune Welsten. Mais elle savait qui pourrait lui offrir les détails croustillants qu’il lui manquait.

D’un pas décidé, elle descend les escaliers, camouflant à peine sa hâte. Impatiente de voir le cadavre étendu sur son lit d’examen, mais encore plus empressée de voir Alec. C’est un doux sourire qui s’étend sur les lèvres de la jeune femme alors qu’elle se pose contre le cadre de la porte. La relation partagée entre les deux êtres était, aux yeux de Cat, tout bonnement parfaite. Personne ne la comprenait aussi bien qu’Alec, c’était comme s’ils venaient du même coin sombre. Ils partageaient cette fibre morbide, cette attirance malsaine vers tout ce qui était macabre. « Cat, quel plaisir de te voir. » La jeune femme inclina la tête de côté. « Mais tout le plaisir est pour moi. » Lorsque la main froide d’Alec se posa contre sa joue, un frisson parcourut son échine. Un contact électrique. « Tu as senti l'odeur du sang ou t'as entendu que le corps arrivé aujourd'hui ? » Cat avança vers la table, son regard fixé sur le corps sans vie étendu. « Oh tu me connais. Je savais bien que la police ne trainerait pas avec cette histoire. » Bien oui. La polémique autour de ce meurtre était déjà si grande, la police devrait rendre ses comptes le plus rapidement possible. Mais si c’était comme les crimes de 1997 et 2007, cela demeurerait sans l’ombre d’une réponse. Cat s’approcha du corps, sans toutefois le toucher. « Alors, qu’est-ce que ton examen dit pour l’instant? » Elle détaillait le cadavre du regard, à la recherche de quelque chose d’inusité, de mystérieux. La tête détachée du corps. Jamais elle n’avait vu un corps décapité auparavant, du moins, pas en chair et en os. Ça l’excitait. La mort rendait tous les visages si paisibles. Cat s’assit sur le coin du comptoir d’inox, elle ne voulait pas être dans le chemin d’Alec. Elle sortit son calepin et commença à gribouiller. « Alors? Elle était morte avant d’être décapitée ou c’est la cause de la mort? » Elle haussa le sourcil, impatiente de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
chair enivrante (cat)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bed chair et biwi
» avis sur les bed chair amiaud
» body chair
» Vends body chair
» De la chair fraîche (quoique...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELL TO THE LIARS :: • HONEYDALE IS YOUR HOME • :: derry :: hopital-
Sauter vers: