AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 il manque un temps, j'ai compris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

- Hurlements : 2
- Enterrement : 24/08/2017
- Pseudo : yeatso
- Sosie : K. REECE / KAWAIINEKOJ

MessageSujet: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 9:51


RJ Arjie BERGMAN
reece king | kraven | dailyreeceking.tumblr
âge/lieu de naissance : Ça ne rime à rien, l’âge. Ça ne veut rien dire. Ouvrez lui la poitrine, son cœur vous paraîtra flétri, comme celui d’un octa attendant la mort sur son fauteuil fétiche. Il n’a que vingt-trois ans, mais il pourrait très bien se convaincre qu’il en a vingt de plus, tellement la vie lui a craché au visage. Il n’arrive pas à s’en débarrasser, de ses traumatismes, de ses épreuves,  même la pluie de l’Oregon, où il crapahute depuis sa naissance, n’est pas assez forte pour les balayer. origines : Il a entendu sa famille mentionner la Suède. Le sang de sa mère a sûrement coulé dans plusieurs générations d’esclaves arrachés d’Afrique. Sincèrement, il s’en tape, de ses origines. Il s’en débarrasserait comme on se débarrasse de la crasse sous une douche, s’il le pouvait. emploi : La vie lui a craché au visage, plusieurs fois. Il était brillant. Il n’essayait même pas de l’être. Peut-être pas assez brillant pour une ivy school, mais assez pour réussir facilement dans une université d’État. Mais y rêver fut une belle connerie. Et aujourd’hui Arjie a embrassé la destinée des Bergman. Une vie de magouille. Une vie de sang. Une vie de drogue. Une vie de merde. situation amoureuse : Il ne peut pas regarder une femme sans penser à sa mère. Battue et brisée. Rongée par l’amour. Il ne peut pas regarder un homme sans penser à son père. Troublé et menaçant. Rendu fou par l’amour. Il ne sait pas si c’est pour lui. Il ne sait pas quel goût ça a, l’amour. Il sait que c’est une construction humaine, et comme tout ce qui est touché par l’Homme, l’Amour est une souillure à éviter. Mais faire l’amour est dans ses cordes. Il aime dessiner les formes des femmes avec ses doigts, les caresser avec une douceur insoupçonnée. Il aime aussi l’autre sexe, les relations éphémères, viriles, parfois brutales. famille : Il déteste ce sujet. Sa mère est morte. Toute la ville sait comment. Son père en paie les conséquences. Tout le monde sait où. Il essaie d’éviter son oncle au maximum, pour ne pas devoir supporter ce regard qui ressemble tellement à celui de son vieux. Les autres Bergman, distants ou plus proches, il n’en a rien à faire. Il n’y a que sa sœur. Etta. Il n’y a qu’elle qui compte aujourd’hui. Il n’y a qu’elle à qui il tient. Et comme un gamin qui s’accroche à son jouet, il peut être dur. Il peut être brutal. Il peut être blessant. Mais c’est pour son bien. Etta, elle mérite toutes les plus belles choses. Toutes celles que Arjie ne peut pas lui apporter. // Y a les Scorpions, aussi. Y'en a qui n'ont strictement rien à y foutre, dans ce clan. Il y en a qu'il ne supporte pas. Mais c'est ce qu'il se passe généralement, dans une famille, ... et les Scorpions sont sa nouvelle famille. Plus ou moins. caractère : Le tempérament d’Arjie est le fruit d’un métissage, tout comme sa couleur de peau. « Just like his father », Arjie a une propension à la colère. Quand les choses lui glissent entre les doigts, quand il ne contrôle plus son environnement, il s'emporte. Il s'enflamme. Facilement. Il a entendu, dans la série débile de sa sœur, quelqu'un dire don't wake the dragon. C'est con. Mais ça caractérise Arjie. Il bouillonne. En quelques secondes. Et il est capable de s'énerver facilement, et sa colère rime avec violence. Il peut se montrer brusque. Vulgaire. Acharné. Entêté. Impulsif. « Just like his mother » ... Bon, ce n'est pas quelque chose qu'il entend souvent. Mais tout comme sa mère, Arjie a une énorme douceur à apporter. Une douceur qui lui ferait presque peur. Sa mère a été trop douce. Trop vulnérable. Trop émotive. Comme elle, il sent parfois les larmes monter, trop facilement, lorsque la colère a laissé la place à la raison et qu'il se retrouve seul à ressasser ce qu'il a fait. Arjie est un gamin troublé. Capable du pire, comme du meilleur. Il peut se salir les mains avec le sang d'un ennemi, et vouloir emmener un corps étranger jusqu'au septième ciel la seconde qui suit.
Voici quelques questions, pour plonger ton personnage directement dans l'ambiance du forum. Tu n'es pas obligé de faire des pavés. Quelques lignes suffisent, le plus important est que tout soit cohérent et intéressant.

Où étais-tu le soir où Jenna Welsten a été tuée ? : « À la kermesse. Peut-être que je l’ai croisée. Peut-être que je l’ai bousculée, sans le faire exprès. Ou peut-être que c’était mon intention. Elle était belle. Talentueuse. Elle avait toutes les chances de son côté, il n’y avait plus qu’à attendre que la vie lui joue un mauvais tour. Il a suffit d’un mauvais tour de train fantôme, apparemment. Je n’étais peut-être pas loin. Peut-être que j’ai fait un tour juste avant elle. Je n’en sais rien. J’étais probablement en train de planer. Beaucoup trop. Ou peut-être que j’avais bu un peu trop. C’est bien, la kermesse, les montagnes russes. C’est mieux, avec de l’herbe et quelques degrés dans le sang. »
Parle nous de ta famille ? : « Euh … mon père a détruit ma mère. Au sens propre. Il est au chaud, pension complète, voisins de chambre peut-être un peu trop bruyants, mais le connaissant il est devenu la reine des hyènes. Y’a des tantes, des oncles, des cousins, des grands-parents. Il y en a plein. Mais il n’y a qu’une Bergman qui compte, Etta. Sa sœur. C'est tout ce qu'il y a à dire. »
De quoi as-tu peur ? : « Vous êtes prêts ? J'ai peur : du jour où l'administration pénitentiaire nous informera que le père est mort ; du jour où le père va sortir ; de faire du mal à Etta ; qu'on fasse du mal à Etta ; de perdre Etta, comme il a perdu sa mère, ou lorsqu'elle aura décidé de tirer un trait sur moi ; de ne pas me réveiller après une nuit d'excès ; de me réveiller après une nuit d'excès ; j'ai peur de moi, j'ai peur du vide, j'ai peur de l'inconnu, j'ai peur des hommes, j'ai peur de mon père, j'ai peur de ce que la vie a en réserve pour moi ... »

night of the hunter
Personne ne doit le savoir. Ces séances, elles sont secrètes. Ces séances, elle lui appartiennent. C’est une décision à la con. Il le sait. Pertinemment. Mais depuis qu’il a poussé les portes du cabinet, il y retourne alors même qu’il jure que « c’est la dernière séance, j’arrête ces conneries ». Mais Arjie en a besoin. Il le sent. C’est un besoin qui vibre en lui, qui se fait plus pressant, jour après jour. Il se demande souvent ce qu’il fout là, sur ce chic fauteuil couleur pastel. Tout est couleur pastel. Des couleurs apaisantes, il imagine. Aucun rouge criard. Pas de noir brillant. Rien que du blanc aseptisé. Et des couleurs pastels.
– La dernière fois, vous me parliez de votre sœur, d’une nouvelle dispute …
Il lui a dit, des dizaines de fois, de pas le vouvoyer. Il a l’impression d’être un putain de patient. C’est un patient. Mais il ne veut pas d’un médecin, en face de lui. Il veut un confident. Un confident intéressé, parce qu’au fond, il écoute et demande son fric à la fin. Mais un confident lié au secret médical. Un confident qui tient sa langue. Une espèce rare.
– Ouais, je me suis emporté. Mais elle était habillée comme une pute. Elle pouvait pas sortir comme ça. Elle vaut mieux. Elle … Je veux dire, elle n’a pas besoin de ça. J’ai pas envie qu’elle se fasse attraper dans la rue parce qu’elle a les cuisses à l’air. J’ai pas envie qu’on touche à elle. Je sais que je suis un sale con, avec elle … Mais je préfère ça plutôt que de fermer ma gueule. Etta … Etta elle veut mieux que tous les Bergman réunis. Elle mérite mieux … Et j’ai pas envie qu’elle finisse sur un trottoir, ou qu’elle passe sa vie comme serveuse à se faire reluquer et … Je veux plus pour elle.
Parce que lui il n’a pas pu. Lui, il est foutu, même à vingt-trois ans. Il n’y a aucune façon de revenir des enfers. Charon, il est pas très sélectif au niveau de l’entrée, mais pour sortir, c’est une toute autre affaire.
– Et tu vas me dire : à travers elle tu veux réparer tes erreurs, ou tu ne veux pas qu’elle fasse les mêmes erreurs que toi et tu essaies de la guider vers un chemin différent …  Il n’a aucun problème à le tutoyer, même si son interlocuteur n’apprécie pas réellement. Arjie sent sa gêne, à défaut de sentir autre chose. Il le fixe, souvent. Il se demande comment il fait, pour écouter les malheurs des autres. Il se demande qui l’écoute, lui, et qui soulage ses propres malheurs. C'est de la simple curiosité. Il se fiche bien de savoir si quelqu'un, ou quelque chose, le soulage, d'une façon ou d'une autre.
– Et je te répondrai que c’est des conneries. Je pense. J’ai juste envie qu’elle fasse quelque chose de sa vie. Qu’elle ne devienne pas quelqu’un de médiocre … Et elle était vraiment habillée comme une pute … ou peut-être qu’il a légèrement exagéré … alors je vais pas m’excuser pour avoir été franc avec elle. Si elle n’est pas contente je n’en ai rien à foutre. Et si son mec n’est pas content, il sait toujours où me trouver. Moi je sais. Menace lancée en l’air, Thomas sait qu’il ne l’apprécie pas. C’est un principe. Personne ne touche sa petite sœur. Encore moins si on déguise ses intentions en se disant le « meilleur ami ». Des conneries.
Il lui parle. De tout. Sutout de rien. Mais il lui parle, sans limite, et c’est pour cette raison qu’il continue à venir. Parce qu’il s’est lancé dans cette folie, et que Kamp est directement impliqué. Arjie ne peut plus se défiler. Kamp ne peut plus renoncer non plus, ou Arjie lui fera comprendre qu’il n’est pas satisfait. À coups de poing ? À coup de mots ? En défonçant ce putain de fauteuil à la con ? Parce que ce mec, il lui a dit des choses qu’il n’a jamais dit à personne. Ni à sa mère, ni à son père, ni à sa sœur. À aucun mort. À aucun vivant. Sauf lui. Il lui a dit, à quel point il se sent vide. Il lui a dit, qu’il a l’impression d’être un monstre recroquevillé au bout milieu d’une place bondée de monde, les gens passant devant lui sans lui prêter attention, alors qu’il est là, qu’il souffre. Mais personne ne s’inquiète pour Arjie. Et Arjie le dernier. Il lui a tout dit de ses excès, la drogue, de l’herbe aux substances plus fortes, qu’il consomme et qu’il revend ; il lui a dit, les nombreuses fois où il s’est pêté les jointures des mains sur la mâchoire d’un mec malchanceux, ou au mauvais endroit, au mauvais moment. Ils ont parlé, des raisons. Une enfance difficile. Un traumatisme, peut-être ? Arjie ne lui a jamais parlé de ce traumatisme. Il ne lui a jamais parlé des circonstances de la mort de sa mère, qui le hante, petit à petit. Il ne lui a jamais dit pourquoi il déteste réellement son père. Pourquoi il aimerait le voir sortir indemne de prison pour pouvoir le tuer de ses propres mains. De la même façon qu’il a tué sa mère. Il ne lui a pas tout dit. Comment lui dire qu’il compte devenir un meurtrier ? Comment lui dire qu’il veut passer du stade de petit délinquant perdu à celui d’assassin ? Il a tout en tête. L’endroit. La manière. L’heure. Il n’attend plus que son père sorte.
– À quoi vous pensez ?
– À rien.



pseudo : yeatso. âge :  \ɑʒ\ masculin, Période écoulée depuis la naissance d’un être vivant ou la fabrication ou apparition d’une chose. En gros je suis vieux quoi (vin et sinque). région :  france (aquitaine, la nouvelle). connexion : un peu capricieuse dès fois, mais vous me verrez pas mal. commentaire : je hais l'été.


Dernière édition par Arjie Bergman le Jeu 24 Aoû - 14:02, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 32
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : aglaée
- Sosie : audreyana michelle + cosmic light

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 10:13

    officiellement bienvenue
    merci pour ton petit clin d'œil au titre de ma fiche c'est super mignon
    en tout cas, bonne chance pour ta fiche et si tu as des questions, j'y répondrais sans problème
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♡ wildest dream.

avatar

- Hurlements : 314
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : rivendell, lucie.
- Sosie : lily collins / av@sawyer.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 10:58

Bienvenue parmi nous. I love you

_________________
-- the quirky things that make you different are what make you beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar

- Hurlements : 296
- Enterrement : 16/07/2017
- Pseudo : Passenger
- Sosie : Sophia Bush (moneyhoney/Tumblr)

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 11:26

Bienvenue chez toi I love you

_________________

living legend, you can look but don't touch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helltotheliars.forumactif.com
♡ wildest dream.

avatar

- Hurlements : 314
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : rivendell, lucie.
- Sosie : lily collins / av@sawyer.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 15:36

Je vais attendre l'avis d'Etta.

_________________
-- the quirky things that make you different are what make you beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 32
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : aglaée
- Sosie : audreyana michelle + cosmic light

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 20:00

    waouh, quel belle écriture
    j'adore ce que en fait de ce frangin
    la validation est okay pour moi et je veux un rp très vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 2
- Enterrement : 24/08/2017
- Pseudo : yeatso
- Sosie : K. REECE / KAWAIINEKOJ

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 20:49

ojowsjwww
merci merci tout le monde, et merci etta
hâte de rp avec toi aussi ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 90
- Enterrement : 21/08/2017
- Pseudo : blackest day.
- Sosie : katherine langford (blue comet)

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Jeu 24 Aoû - 21:00

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 126
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : sassenach ~ nadine.
- Sosie : © alycia dc. + alaska.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Ven 25 Aoû - 4:20

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 14
- Enterrement : 22/08/2017
- Pseudo : e.b
- Sosie : Bastiaan Van Gaalen

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Ven 25 Aoû - 10:42

Jolie fiche ! Bonne chance pour la validation, et bienvenue sur le forum. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 10
- Enterrement : 20/08/2017
- Pseudo : no angels.
- Sosie : robbie wadge, little liars.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Ven 25 Aoû - 13:02

bienvenue, frangin de ma meilleure pote I love you
on discute rp bientôt ?
hâte de jouer avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♡ wildest dream.

avatar

- Hurlements : 314
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : rivendell, lucie.
- Sosie : lily collins / av@sawyer.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   Ven 25 Aoû - 18:51

Bon jeu. I love you

_________________
-- the quirky things that make you different are what make you beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: il manque un temps, j'ai compris   

Revenir en haut Aller en bas
 
il manque un temps, j'ai compris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELL TO THE LIARS :: • CHAMBER OF SECRETS • :: future starts slow :: validées-
Sauter vers: