AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 suprise matinale (thomas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

- Hurlements : 32
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : aglaée
- Sosie : audreyana michelle + cosmic light

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: suprise matinale (thomas)   Dim 20 Aoû - 23:09

    cette nuit avait été courte. trop peut-être. etta n'avait même pas remis un pied chez elle depuis la veille. son oncle allait sûrement lui faire la morale quand elle rentrerait, mais ça lui passerait encore une fois au-dessus de la tête. le type qui l'avait dragué ne l'avait pas vraiment marqué, elle ne se souvient déjà plus de son visage, encore moins de son prénom. actrice jusqu'au bout des ongles, elle l'avait allumé, lui laissant croire qu'il pourrait tout avoir de sa part avant qu'elle ne l'abandonne en lui disant se rendre aux toilettes. il avait dû l'attendre un petit moment. malgré les recommandations des autorités, c'est dans les rues qu'elle avait déambulé dans une bonne partie la nuit. le sommeil n'étant pas une option. etta avait fumé un joint tranquillement avant de s'asseoir sur un banc pour attendre. quoi ? elle ne le savait même pas elle-même. mais quand le soleil avait repris le dessus sur la nuit, elle s'était remise sur ses pieds. il n'y avait qu'un endroit où elle se sentait bien. chez lui. il y avait déjà quelques badauds dans les rues, des gens qui se rendaient au travail ou encore qui rentrait de soirée. comme toujours, il lui semble sentir quelques regards sur elle. peut-être à cause de sa tenue. peut-être car elle ressemble à une prostituée. ou tout simplement car elle est "sa" fille. c'était en général pour cela, mais maintenant, elle fait comme-ci de rien n'était. les apparences. voilà ce qui compte pour etta. tout le monde pense que c'est une jeune femme heureuse, qui avait surmonté cette épreuve. rien n'était plus faux. il suffit de voir les petites cicatrices sur le haut de ses cuisses pour le comprendre. le temps avait beau être chaud en journée, un frisson parcours son corps alors qu'elle arrive en bas de l'immeuble de thomas. tout est encore calme et elle espère qu'il ne dort plus. le réveiller ne serait pas une bonne idée, encore moins la petite. mais il est sa seule option pour le moment, donc c'est sans bruit et en titubant un peu qu'elle franchit les marches qui la séparent de la porte. en soupirant, elle fouille dans son sac et trouve son bonheur. le trousseau fait un peu de bruit quand elle tourne la clé dans la serrure, mais c'est sans bruit qu'elle rentre chez son meilleur ami. tout est silencieux. ils dorment encore. un soupir passe ses lèvres, mais elle prend la direction de la cuisine pour faire une petite surprise aux deux habitants. un petit déjeuner royal, tout du moins si elle avait le nécessaire pour le faire. elle avait déjà hâte de voir le regard empli de gourmandise de la petite princesse. il fallait juste une chose, qu'elle ne mette pas le feu. vu son état de fatigue, cela relèverait du miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 10
- Enterrement : 20/08/2017
- Pseudo : no angels.
- Sosie : robbie wadge, little liars.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: suprise matinale (thomas)   Dim 20 Aoû - 23:31

la nuit avait été longue, très longue. les coups qu’il s’est pris dans la gueule, les coups de pieds. il sait toujours pas pourquoi il a décidé il y a quelques mois de s’y mettre, de commencer à se battre avec des mecs plus balèzes que lui qui chaque soir le défoncent bien comme il faut. si il n’avait pas de problèmes d’argent, s’il pouvait payer son loyer facilement, il ne se serait pas embarqué là-dedans… mais c’est pas le cas alors il ferme sa gueule, rentre sur le ring puis se bat pendant parfois plus de deux heures. les gens crient, les bras levés, prient pour avoir parié sur le bon et comme la plupart du temps, thomas se fait latter la gueule. il est rentré vers quatre heures du matin, la gamine était déjà au lit. etta n’était pas là pour la garder ce soir-là alors il a juste décidé de la mettre au lit avant de partir puis de fermer derrière lui, il était pas spécialement fier de ce qu’il faisait mais il préférait la laisser seule chez lui qu’avec un inconnu. il a dormi près de trois heures, c’est des bruits dans l’appart qui l’ont réveillé, qui l’ont tiré hors de son sommeil. des bruits de pas, les armoires qui s’ouvraient. soit c’était sa meilleure pote, soit c’était etta et il en avait sa petite idée. il a quitté son lit alors qu'il portait qu'un boxer, est allé dans la chambre d’en-face voir si la petite brune dormait toujours, lui donnant un petit baiser sur le front avant de filer vers la cuisine les bras ballants, la bouche ouverte pendant qu’il baillait. « faudrait que j’t’emménage une chambre… » il la saluait à sa façon, il la voyait tellement chez lui qu’il se disait que ce serait parfois une bonne idée, mais il a pas la place pour ça, c’est pour ça qu’elle squatte souvent le canapé ou la chambre de la petite. « ça va ? », une main sur son épaule, il est venu brièvement lui embrasser la joue avant de s’installer à table, posant ses deux coudes sur celle-ci avant de se tenir la tête… putain, il la ressentait bien la fatigue. « t’as encore passé la nuit dehors, tu t’es pris la tête avec ton oncle, tu m'racontes ? » c’est pas tous les jours qu’il la voyait là, à sept heures du mat en train de préparer le petit-déj alors forcément, ça l’amenait à se questionner.


Dernière édition par Thomas Applestone le Lun 21 Aoû - 3:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 32
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : aglaée
- Sosie : audreyana michelle + cosmic light

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: suprise matinale (thomas)   Lun 21 Aoû - 0:05

    la chance était avec elle, il y avait de la farine, du lait ainsi que des œufs. elle allait pouvoir faire des crêpes. cela changerait un peu des pancakes. tout en sortant le nécessaire, etta eut une grimace de douleur et fit un mouvement du pied pour enlever ses chaussures. c'était de véritables objets de torture. elle était en train de se laver les mains quand elle entendit sa voix derrière elle. « arrête, je risque de te prendre au mot. mais tu sais, un simple matelas gonflable ferait mon bonheur. » il est près d'elle, elle sent sa présence avant même qu'il ne pose une main sur son épaule. pendant un instant, elle en oublie même de répondre à sa question. il pose son habituel baiser sur sa joue et la jeune femme se tourne un peu pour l'observer. thomas est encore une fois dans un drôle d'état, un de celui dans lequel elle n'aime pas le retrouver. mais il fait tout ça pour sa petite sœur, elle le sait et elle ne peut pas lui en vouloir. « un peu fatiguée. mais je te retourne la question, ce n'est pas moi qui ai passé une partie de la nuit à me battre. » les quelques ecchymoses sur son visage doivent être douloureuses et sans s'en rendre compte, elle s'approche de lui et pose le bout de ses doigts sur la plus imposante. dans ces combats, il n'y avait pas réellement de règlement et elle avait peur de le retrouver un jour dans un état vraiment lamentable. « tu aurais de la glace, je pense que ça pourrait te faire du bien. » tout en disant ça, elle prend la direction du frigo ou un petit compartiment sert de congélateur. il n'y a qu'un sachet de petits pois congelé, cela ferait l'affaire. elle l'enveloppe dans un torchon avant de le lui tendre. « j'avais besoin d'air et ce n'est pas mon oncle, tout du moins pas cette fois, c'était mon frère. » il avait encore été une fois de plus blessant, surtout quand il avait vu sa tenue. entendre le mot "pute" dans sa bouche et à son encontre avait été terrible. la seule chose à laquelle elle avait pensé sur l'instant avait été de lui donner raison en sortant et en faisant en sorte d'oublier. résultat des courses, elle avait passé la nuit seule, comme une idiote. « c'est un abruti, je devrais m'y être faite, mais non. mais ne t'inquiètes pas pour moi, tout va bien sinon. » un pieux mensonge, bien entendu, mais ce n'était pas non plus totalement faux. elle était bien mieux depuis qu'il était à proximité. « j'ai besoin d'un commis pour les crêpes, ça te dit de me donner un coup de main . » etta ou l'art de changer de sujet de discussion. elle ne voulait pas en dire plus de peur de faire remonter la souffrance, non, tout ce qu'elle voulait était un bon moment en sa compagnie et en celle de sa petite sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 10
- Enterrement : 20/08/2017
- Pseudo : no angels.
- Sosie : robbie wadge, little liars.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: suprise matinale (thomas)   Lun 21 Aoû - 3:29

« j’croyais que le canapé te convenait. on verra ça le mois prochain, si tu veux. » elle dormait tellement chez lui qu’au fond, installer un clic-clac ou un matelas gonflable quelque part dans l’appart ne serait pas une mauvaise idée. le canapé n’était pas des plus confortables… il comptait y réfléchir, mais avec ses revenus, ce serait pas gagné. assis à table, il pensait aux coups de la veille, aux belles filles qu’il a croisé en rentrant et qui avaient l’air choquées lorsqu’elles ont vu tous ces bleus qu’il avait sur la figure. la soirée n’avait pas été la plus douloureuse, mais ça lui faisait quand même bien mal. il ne s’en plaignait pas, plus maintenant. c’était lui qui avait choisi de commencer à se battre pour arrondir ses fins de mois, c’était lui qui voulait se sortir de cette merde dans laquelle il était et pouvoir vivre convenablement. il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. « ça va, j’crois qu’à force j’ressens plus les coups. » elle s’est approchée, a posé les doigts sur l’une de ses blessures et forcément, ça l’a fait gémir. il avait mal, il était humain. « j’ai pas de glace. » s’il en avait, il en aurait déjà étalé sur son visage, mais non, il est con. il prévoit rien de tout ça, il a la tête en l’air, il s’en tape, il sait qu’après quelques jours, il n’aurait plus rien de tout ça sur la gueule avant de bien sûr se battre à nouveau et attraper d’autres bleus.

les femmes sont plus intelligentes que les hommes, c’est connu. et comme le con qu’il est, thomas a pas pensé à sortir un sachet congelé du congélo pour l’utiliser en guide de glace. « merci. » il a attrapé le torchon qu’elle lui tendait puis la collait contre son visage, soupirant de douleur. puis il a regardait d’un œil, l’écoutait lui raconter cette énième dispute qu’elle avait eue avec son frère. « t’sais que si il t’emmerde, tu peux rester là, hein ? tu ramènes des fringues, t’as les clés… c’est un emmerdeur, te prends pas la tête. l'nombre de fois où j'ai eu envie d'lui péter la gueule... » thomas savait à quel point le frère d’etta pouvait être un gros emmerdeur, il l’avait rencontré quelques fois mais il n’avait jamais réellement cherché la discussion avec lui, c’est pas son genre de potes. semblant immature, irrespectueux envers les femmes, c’est pas le genre de mecs avec qui il veut traîner. il a continué à frotter le sachet de petits pois congelés contre le visage puis l’a posé en entendant la proposition de sa meilleure amie. « ouais, si tu veux, qu’est-ce que tu veux que j’fasse ? » il s’est levé, laissant le paquet sur la table avant de s’approcher d’elle, jetant un coup d’œil à sa préparation histoire de voir où elle en était. « j’te l’ai pas dit d’ailleurs, mais j’crois que la petite en a marre de bouffer des trucs au micro-ondes, depuis qu’t’as cuisiné la dernière fois, j’crois qu’elle est complètement folle de toi. » thomas était pas foutu de cuisiner le moindre plat potable et même si lila aimait les menus enfants du fastfood et les hamburgers au micro-ondes, elle avait l’air d’en avoir un peu marre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 32
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : aglaée
- Sosie : audreyana michelle + cosmic light

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: suprise matinale (thomas)   Lun 21 Aoû - 13:26

    elle secoue la tête tranquillement avec un petit sourire. « ne t'inquiètes pas pour le matelas, j'ai un peu d'argent de côté et je l'achèterais. après tout, c'est moi qui viens squatter, ce n'est pas à toi de débourser. » c'est vrai qu'elle dormait tellement souvent ici que ce ne serait pas une mauvaise idée, elle irait faire un tour dans un quelconque magasin pour en faire l'acquisition. elle le poserait dans un coin du salon quand elle voudrait dormir ici ou bien dans la chambre de la petite. souffler ne lui ferait pas de mal, etta avait de plus en plus de mal à supporter son frère ou encore son oncle. cette ambiance la rendait folle, tout simplement. les idées noires remontaient à la surface dans ce genre de moment et elle finissait souvent dans la salle de bain avec sa lame de rasoir. dans le fond, elle était peut-être un peu timbrée car la douleur la faisait se sentir mieux. la voix de thomas la fait revenir à la surface. « je sais pourquoi tu fais ça, mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir peur. un jour tu risques d'être blessé grièvement. tu sais que si tu as besoin de quoi que ce soit, je peux t'aider. » ce n'était pas faux, elle ne gagnait pas une fortune, mais elle arrondissait plutôt bien ses fins de mois avec les quelques ventes qu'elle faisait. ça ne la dérangerait pas de lui passer cette somme, surtout pas s'il s'agissait de sa petite sœur. un petit rire passe ses lèvres quand elle entend la véhémence avec laquelle il lui parle de son frère. c'est bon de se sentir soutenu. « il n'est pas si méchant, tu sais combien je l'aime. mais il prend un mauvais chemin, c'est un truc plutôt banal chez les bergman. qui sait, je finirais peut-être par faire la même chose aussi. » etta mélange tranquillement la pâte avant de poser le fouet et de tendre le saladier à son meilleur ami. « tiens, j'ai besoin de tes muscles pour finir de mélanger ça. » son regard s'attarde rapidement sur son torse avant qu'elle ne se détourne. mettre un maillot n'aurait pas été une mauvaise idée. un petit soupir passe ses lèvres quand attrape les œufs et le lait pour remettre le tout au frigo. un grand sourire vient dans ses lèvres quand elle entend ce qu'il lui dit. « lila sait ce qui est bon. il faudrait que je te donne quelques cours pour les bases, ce ne serait pas une mauvaise chose. j'adore la bouffe du fast food, mais au bout d'un moment, elle va en faire une overdose. » elle referme la porte du frigo. « tu sais, si on fait quelques courses je peux même te faire quelques plats que tu pourrais congeler. cela pourra te faire quelques jours et moi, ça me fera passer un peu plus de temps ici. » ce n'était pas juste cela, elle pourrait aussi de cette façon être avec sa petite princesse. pourquoi ne pas squatter le canapé et forcer thomas à regarder une nouvelle fois un disney ou deux. « après, qu'elle soit folle de moi, c'est normal. cette petite a vraiment bon goût, mais je ne crois pas qu'elle tienne de toi pour ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 10
- Enterrement : 20/08/2017
- Pseudo : no angels.
- Sosie : robbie wadge, little liars.

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: suprise matinale (thomas)   Mar 22 Aoû - 18:19

Elle le savait sûrement mais thomas n’était pas du genre à laisser payer etta seule. Ils sont meilleurs amis, l’héberger chez lui ne le dérange pas alors lui donner un peu d’argent pour qu’elle aille s’acheter quelque chose non plus. Thomas n’était pas du genre radin ou quoi que ce soit, les fins de mois étaient juste très compliquées et même s’il manquerait d’un peu d’argent le mois prochain, il trouvera un moyen de rentabiliser ça, quitte à aller passer une nuit ou deux de plus sur le ring et à se choper un œil au beurre noir. Ah, les combats sur le ring tard le soir, il risque de s’en rappeler pendant très longtemps. « s’il m’arrive un truc, ça sera que d’ma faute et celle de personne d’autre, j’pourrais en vouloir à personne, j’sais ce que je risque avec ces trucs. » ah, qu’est-ce qu’elle est mignonne etta. Aussi loin qu’il s’en souvienne, elle a toujours été là pour lui. Dans les pires moments, son oncle l’hébergeait quand il n’avait nulle part où rester, elle lui filait parfois un peu d’argent quand il pouvait pas nourrir sa gamine convenablement. Etta et thomas, c’est quelque chose qu’on peut pas briser. Dans sa tête, ils se parleront jusqu’à la fin des temps et ne se quitteront jamais, qu’ils soient en couple ou non, sa meilleure amie sera toujours plus importe que sa petite copine, y a pas à douter là-dessus. « n’empêche que c’est quand même un connard. Si tu deviens comme lui, j’t’enferme dans une cave jusqu’à ce que tu redeviennes normale… » il lui disait d’un ton sarcastique. Etta et son frère étaient très différents et si elle se comportait comme lui, ils ne se seraient sûrement jamais parlé.

En voyant que la demoiselle en détresse avait besoin de ses gros bras, il s’est levé de sa chaise puis s’est approché d’elle vêtu de son très connu boxer, le seul vêtement qu’il porte quand il va se coucher. Il est pas du genre à porter le pyjama à carreaux, il en est encore loin et espère rester le plus loin possible de cette période pendant encore longtemps. Le fouet dans la main, il mélangeait cette mixture jaunâtre, le regard posé sur la belle jeune femme qui traînait dans son appart et il ne pouvait s’empêcher de sourire à ses remarques. Elle n’avait pas tort, c’était pas avec ses repas réchauffés qu’il allait la nourrir jusqu’à la fin de son enfance… « ça serait sympa de ta part, même si j’crains qu’après ça elle veuille venir vivre avec toi… » ouais, parce que les repas d’etta avaient un franc succès à la maison, et c’était pas pour rien, elle cuisinait super bien. « faudrait que tu me donnes des cours… » il apprendrait à cuisiner avec ses ustensiles tout neufs qui traînent dans les tiroirs et dont il ne s’est jamais servi. « j’ai pas bon goût, moi ? t’as raison, c’est pour ça que j’te parle… »
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

- Hurlements : 32
- Enterrement : 19/08/2017
- Pseudo : aglaée
- Sosie : audreyana michelle + cosmic light

SCARY MOVIE
- Friendships:

MessageSujet: Re: suprise matinale (thomas)   Mar 22 Aoû - 19:46

    ces combats étaient une manière de faire le bonheur sa sœur, qu'il considérait plus comme sa fille. elle pouvait le comprendre, mais etta avait cette peur viscérale de le perdre. il avait une réelle importance dans sa vie, vivre sans lui ou bien le voir souffrir était tout simplement insupportable. ils se comprennent. chacun ce que l'autre peut vivre. après tout, il était la fille de la prostituée, elle la fille du meurtrier. un sacré duo dans le fond. « je ne te reprocherai jamais de faire ça, tommy, mais je te demande juste de faire attention. si ce n'est pas pour moi, au moins pour elle. » après tout il était libre de vivre sa vie comme il l'entendait, majeur et vacciné. elle n'était que sa meilleure amie dans le fond. quand il avait été question de son frère, elle savait très bien qu'il le prendrait mal et lui dirait une nouvelle fois le fond de sa pensée. ce n'était pas la grande entente entre eux. toutefois, impossible de faire un choix entre lui et son aîné. son amour pour chacun avait trop d'importance. « je ne suis pas un ange non plus, tu le sais très bien. s'il est dans la merde un jour, je serais la première à me salir les mains pour lui venir en aide, même si je dois en payer le prix après. je sais que tu ferais la même chose pour lilas. » c'était idiot de prendre la défense de son frère comme ça, mais il avait toujours été là pour elle, même si les choses n'étaient plus vraiment les mêmes. pendant qu'il remuait le mélange, etta fit courir son regard sur son dos quand elle passa derrière lui avec une poêle qui lui servirait de crêpière. une fois devant la gazinière, elle la met en route avant de prendre le saladier des mains de son ami. « je le ferais de bon cœur, tu le sais...quant au fait de vivre avec moi, je ne lui dirais pas non, mais je ne te ferais pas ça. il faut juste que tu te trouves une fille qui est le même talent que moi pour la cuisine. » ça la tuait de dire cela, elle préférait encore venir tous les jours pour préparer les repas pour ces deux-là. oh que oui, plus que de voir une pouffe qu'elle ne pourrait pas sentir lui prendre sa place. mais il valait mieux en rire qu'en pleurer. « et moi, je me trouverais un mec qui fera de moi une princesse. avec un bon compte en banque, ce serait bien. je l'obligerais à me faire un mini ou une mini bergman. » un bébé, ce ne serait pas pour tout de suite après tout dans le fond elle était encore une gamine. mais un jour, peut-être. un petit être qui ne pourrait faire qu'une chose, l'aimer. et de l'amour, elle en avait besoin. c'était comme une drogue. un grand sourire vient sur ses lèvres quand elle entend la réplique de thomas. « qu'est-ce que j'y peux si tu as aussi mauvais goût. mais avoue, tu ne pourrais plus te passer de ma magnifique personne maintenant, je suis unique et irremplaçable. » tout en disant ça, elle prend une posture de pin-up et fait une petite grimace qui se veut charmeuse. après ça, elle attrape la louche et commence la cuisson des crêpes. « mais après, le mauvais goût c'est un truc qu'on a en commun, après tout regarde nous. on fait bien la paire. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: suprise matinale (thomas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
suprise matinale (thomas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thomas Zerbini à Mulhouse
» Thomas Combezou rejoint le SUA
» Thomas Mercheyer
» Thomas Aubert sur NRJ 12
» THOMAS MIGET : LE RETOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HELL TO THE LIARS :: • HONEYDALE IS YOUR HOME • :: amity :: habitations-
Sauter vers: